en

Québec
Mandat actif
Premier ministre
Coalition avenir Québec
1 346 jours de mandat
42e législature du Québec
03 déc. 2018 - en cours

L’élection générale québécoise de 2018 a eu lieu le 1er octobre 2018 et a permis d’élire les députés de l’Assemblée nationale du Québec. L’élection s’est soldée par une victoire décisive de la Coalition avenir Québec (CAQ), dirigée par François Legault. La CAQ a remporté 74 des 125 sièges de l’Assemblée nationale, ce qui lui a permis de former un gouvernement majoritaire en évinçant du pouvoir le Parti libéral du Québec.

L’élection québécoise de 2018 était la première élection remportée par la CAQ. C’était également la première élection depuis 1966 remportée par un parti autre que les libéraux ou le Parti québécois. Legault est le premier dirigeant de centre-droit nationaliste depuis la défaite de l’Union nationale en 1970.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

1.05.04 - « [La CAQ promet l’] exportation d’électricité propre. L’électricité propre exportée chez nos voisins canadiens et américains remplace la production à partir du gaz, du charbon ou du nucléaire. Cela permet d’éliminer l’émission de millions de tonnes de GES et constitue la contribution la plus importante du Québec à la lutte contre les changements climatiques. Un gouvernement de la CAQ fera de l’augmentation de nos exportations d’électricité une priorité. »

Publié : déc. 2018
En voie de réalisation
20-oct.-2021
Justification

Création de la première politique-cadre d’électrification et de lutte contre les changements climatiques du Québec

« Le Québec exportera son électricité chez ses voisins et deviendra la « batterie » du nord-est de l’Amérique. En devenant un fournisseur d’énergie propre, le Québec participera à l’effort de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’extérieur de ses frontières. »

En suspens
16-oct.-2020

« Hydro-Québec se prépare à répondre à un appel de propositions dans l’espoir d’acheminer un important volume d’hydroélectricité vers New York en vertu d’un changement réglementaire survenu dans cet État américain. »

En suspens
04-déc.-2019

« Le gouvernement Legault n’exclut pas d’avoir recours au bâillon afin d’adopter avant la fin de la session parlementaire le projet de loi 34 sur les tarifs d’électricité. »

En suspens
29-oct.-2019

« Le projet de loi caquiste sur les tarifs d’Hydro-Québec a de plus en plus d’adversaires : quatre ex-ministres de l’Énergie péquistes et libéraux ont demandé son retrait puisqu’il menacerait les exportations d’électricité vers les États-Unis. »

En suspens
31-août-2019

« Au cours de la dernière année, les ménages américains des États de New York et de la Nouvelle-Angleterre ont installé pour plus de 1100 mégawatts (MW) de panneaux solaires aux toits de leurs résidences. Ces autoproducteurs d’électricité ont fait en sorte de faire chuter les prix de l’énergie sur les marchés de la Nouvelle-Angleterre et de New York au cours des derniers mois. »

En suspens
13-juin-2019

« Vous tentez différents projets pour pallier ce manque et construire les infrastructures d’exportation nécessaires, mais, chaque fois, l’un des territoires par lesquels vous devez transiter afin d’atteindre votre marché cible s’oppose à ce que vos infrastructures de transport passent dans sa cour. C’est exactement ce qui est en train de nous arriver avec les projets Northern Pass et New England Clean Energy Connect d’Hydro-Québec. »

En suspens
19-mai-2019

« Le programme des prochains jours contient des rencontres stratégiques avec de potentiels investisseurs et des joueurs clés pour l’exportation d’hydroélectricité québécoise à New York. Du côté de Washington D.C., le premier ministre compte multiplier les rencontres pour faire la promotion des intérêts commerciaux du Québec. »

En suspens
Publié : 03-déc.-2018

Plateforme colligée

Publié : déc. 2018
Developed in partnership with