en

Québec
Premier ministre
Coalition Avenir Québec
893 jours de mandat
42e législature du Québec
03 déc. 2018 - actuel

L’élection générale québécoise de 2018 a eu lieu le 1er octobre 2018 et a permis d’élire les députés de l’Assemblée nationale du Québec. L’élection s’est soldée par une victoire décisive de la Coalition avenir Québec (CAQ), dirigée par François Legault. La CAQ a remporté 74 des 125 sièges de l’Assemblée nationale, ce qui lui a permis de former un gouvernement majoritaire en évinçant du pouvoir le Parti libéral du Québec.

L’élection québécoise de 2018 était la première élection remportée par la CAQ. C’était également la première élection depuis 1966 remportée par un parti autre que les libéraux ou le Parti québécois. Legault est le premier dirigeant de centre-droit nationaliste depuis la défaite de l’Union nationale en 1970.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

1.02.03 - « Les églises du Québec ont une valeur patrimoniale inestimable. Leur préservation et leur mise en valeur sont une responsabilité qu’assumera pleinement un gouvernement de la CAQ. »

Publié : déc. 2018
En voie de réalisation
25-mars-2021

« Dans le budget 2020-2021, des sommes de 257 millions de dollars ont été annoncées pour l’acquisition, la restauration, la construction, l’aménagement ou la reconversion des immeubles patrimoniaux qui serviront notamment à la diffusion, à la création et à la médiation culturelles. »

Rompue
26-oct.-2020

Justification du verdict : La Vérificatrice générale du Québec a publié un rapport en juin faisant état des lacunes du ministère de la Culture et des Communications dans leur politique de préservation du patrimoine immobilier du Québec. Son analyse portait sur la période de 2012-2013 à 2019-2020 inclusivement. Bien que le gouvernement de la CAQ ait augmenté les investissements pour la préservation du patrimoine religieux, la Vérificatrice générale recommande de revoir la politique, et que ce n’est pas uniquement une question d’investissement. Ainsi, cette promesse est considérée comme étant rompue. Le gouvernement peut toutefois mettre à jour sa politique de sauvegarde et valorisation du patrimoine culturel du Québec afin de pallier les manques actuels d’ici la fin de son mandat.

« La ministre de la Culture et des Communications (MCC) va remodeler la Loi sur le patrimoine. Elle doit offrir plus d’outils aux citoyens et des modalités pour empêcher la valse des destructions en série. […] « Je souhaite améliorer la loi pour le citoyen », répète la ministre. Les citoyens pourront désormais faire appel de décisions patrimoniales qui leur semblent contestables. »

Rompue
09-sept.-2020

Justification du verdict : La Vérificatrice générale du Québec a publié un rapport en juin faisant état des lacunes du ministère de la Culture et des Communications dans leur politique de préservation du patrimoine immobilier du Québec. Son analyse portait sur la période de 2012-2013 à 2019-2020 inclusivement. Bien que le gouvernement de la CAQ ait augmenté les investissements pour la préservation du patrimoine religieux, la Vérificatrice générale recommande de revoir la politique, et que ce n’est pas uniquement une question d’investissement. Ainsi, cette promesse est considérée comme étant rompue. Le gouvernement peut toutefois mettre à jour sa politique de sauvegarde et valorisation du patrimoine culturel du Québec afin de pallier les manques actuels d’ici la fin de son mandat.

« La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, annonce que le gouvernement du Québec bonifie de 21,6 M$ l’aide financière annoncée en décembre dernier afin d’outiller les citoyens, les villes et les MRC pour la connaissance, la mise en valeur, la protection et la transmission du patrimoine immobilier à la grandeur du Québec. Ce montant supplémentaire porte ainsi à 51,6 M$ l’enveloppe totale disponible pour le Programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier. »

Rompue
03-sept.-2020

Justification du verdict : La Vérificatrice générale du Québec a publié un rapport en juin faisant état des lacunes du ministère de la Culture et des Communications dans leur politique de préservation du patrimoine immobilier du Québec. Son analyse portait sur la période de 2012-2013 à 2019-2020 inclusivement. Bien que le gouvernement de la CAQ ait augmenté les investissements pour la préservation du patrimoine religieux, la Vérificatrice générale recommande de revoir la politique, et que ce n’est pas uniquement une question d’investissement. Ainsi, cette promesse est considérée comme étant rompue. Le gouvernement peut toutefois mettre à jour sa politique de sauvegarde et valorisation du patrimoine culturel du Québec afin de pallier les manques actuels d’ici la fin de son mandat.

« La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy […] annonce l’octroi d’une enveloppe de 5 M$ au Conseil du patrimoine religieux du Québec pour le Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux 2020-2021. Dans la foulée des 15 M$ annoncés le 20 juillet dernier, qui serviront à restaurer 65 immeubles et biens patrimoniaux à caractère religieux, l’enveloppe de 5 M$ supplémentaires octroyée aujourd’hui par le gouvernement du Québec permettra de donner une seconde vie à d’anciens lieux de culte et de redonner leur accès aux citoyens. »

Rompue
20-juil.-2020

Justification du verdict : La Vérificatrice générale du Québec a publié un rapport en juin faisant état des lacunes du ministère de la Culture et des Communications dans leur politique de préservation du patrimoine immobilier du Québec. Son analyse portait sur la période de 2012-2013 à 2019-2020 inclusivement. Bien que le gouvernement de la CAQ ait augmenté les investissements pour la préservation du patrimoine religieux, la Vérificatrice générale recommande de revoir la politique, et que ce n’est pas uniquement une question d’investissement. Ainsi, cette promesse est considérée comme étant rompue. Le gouvernement peut toutefois mettre à jour sa politique de sauvegarde et valorisation du patrimoine culturel du Québec afin de pallier les manques actuels d’ici la fin de son mandat.

« Le gouvernement du Québec verse un montant de 15 M$ en 2020-2021 pour assurer la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux sur l’ensemble du territoire québécois. Cette somme sera consacrée à la restauration d’immeubles et d’objets patrimoniaux à caractère religieux. »

Rompue
01-juin-2020

Justification du verdict : La Vérificatrice générale du Québec a publié un rapport en juin faisant état des lacunes du ministère de la Culture et des Communications dans leur politique de préservation du patrimoine immobilier du Québec. Son analyse portait sur la période de 2012-2013 à 2019-2020 inclusivement. Bien que le gouvernement de la CAQ ait augmenté les investissements pour la préservation du patrimoine religieux, la Vérificatrice générale recommande de revoir la politique, et que ce n’est pas uniquement une question d’investissement. Ainsi, cette promesse est considérée comme étant rompue. Le gouvernement peut toutefois mettre à jour sa politique de sauvegarde et valorisation du patrimoine culturel du Québec afin de pallier les manques actuels d’ici la fin de son mandat.

« Le ministère de la Culture et des Communications (MCC) n’assume pas adéquatement ses responsabilités en matière de patrimoine immobilier et n’exerce pas le leadership attendu dans la résolution d’enjeux de sauvegarde qui existent depuis des décennies. Notamment, il n’y a pas de stratégie d’intervention en matière de patrimoine immobilier, ce qui se répercute sur les activités du MCC. Les différents constats formulés dans ce rapport l’illustrent : ses interventions peuvent être insuffisantes (ex. : manque d’encadrement des municipalités ou d’initiatives pour assurer l’exemplarité de l’État) ou manquer de cohérence (ex. : traitement inégal des propositions de classement et des autorisations de travaux) ou encore être réactives (ex. : attente d’une proposition avant de classer un immeuble). Cette absence de stratégie peut aussi contribuer au manque d’adhésion de certains de ses partenaires. »

En voie de réalisation
10-mars-2020

« Des investissements de 222,2millions de dollars sont prévus dans le Plan québécois des infrastructures 2020-2030 pour ces infrastructures culturelles. »

En voie de réalisation
21-déc.-2019

« 2019 aura été une année difficile pour le patrimoine bâti à Québec, « une année de défis », rapporte le vicaire général du Diocèse de Québec, Mario Duchesne. La Ville a connu la démolition des églises Saint-Coeur-de-Marie dans le quartier Montcalm et Saint-François d’Assise dans Limoilou. Une mobilisation est nécessaire pour changer cette tendance, explique le consultant en patrimoine bâti Martin Dubois et vicaire général. »

En voie de réalisation
19-nov.-2019

« Une aide financière de 1 032 412 dollars est octroyée pour assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux de Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent. Ce montant sera consacré à la restauration de sept lieux de culte et de deux œuvres d’art. »

En voie de réalisation
15-nov.-2019

« Une aide financière de 1 032 412 $ est octroyée pour assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux de Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent. Ce montant sera consacré à la restauration de 7 lieux de culte et de 2 œuvres d’art. »

En voie de réalisation
09-sept.-2019

« Une somme de 210 000 $ sera allouée à l’église de Saint-François-Xavier, à Verchères, et une autre de 162 750 $ sera réservée à la basilique de Sainte-Anne, à Varennes, pour des travaux de restauration de la maçonnerie. Les deux bâtiments sont situés dans un site patrimonial cité. La somme consentie fait partie de l’enveloppe 2019-2020 du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux récemment annoncée par la ministre de la Culture et des Communications. Cette contribution s’élève à 15 M$ pour l’ensemble du Québec, à laquelle s’ajoute une somme de 5 M$ destinée à la requalification des lieux de culte, afin de préserver leur valeur patrimoniale. Rappelons que le programme permet de financer jusqu’à 80 % des coûts des projets, et que ces derniers ont préalablement fait l’objet d’un processus de sélection rigoureux de la part du Conseil du patrimoine religieux du Québec. »

En voie de réalisation
19-août-2019

« Bâtiment carrément en péril », « urgence manifeste » ou « histoires d’horreur », les spécialistes qui étudient la question ne manquent pas de qualificatifs pour illustrer « l’état alarmant » de la situation. Et rien n’indique que l’aide de 20 M$ annoncée par la ministre Nathalie Roy au début du mois suffira à colmater la brèche, estime l’urbaniste Serge Filion, qui s’intéresse de près au sort de nos églises. »

En voie de réalisation
04-août-2019

« À ce montant s’ajoute une somme de 5 millions $ réservée à la requalification des lieux de culte, afin de préserver leur valeur patrimoniale »

En voie de réalisation
21-mars-2019

Voir tableau de la page D 72

En voie de réalisation
21-mars-2019

« Ce budget comprend des investissements de 49 millions de dollars, au cours des cinq prochaines années, afin de valoriser le patrimoine culturel et religieux. »

En suspens
Publié : 03-déc.-2018

Plateforme colligée

Publié : déc. 2018

Reference Documents

Developed in partnership with