en

Québec
Premier ministre
Coalition Avenir Québec
893 jours de mandat
42e législature du Québec
03 déc. 2018 - actuel

L’élection générale québécoise de 2018 a eu lieu le 1er octobre 2018 et a permis d’élire les députés de l’Assemblée nationale du Québec. L’élection s’est soldée par une victoire décisive de la Coalition avenir Québec (CAQ), dirigée par François Legault. La CAQ a remporté 74 des 125 sièges de l’Assemblée nationale, ce qui lui a permis de former un gouvernement majoritaire en évinçant du pouvoir le Parti libéral du Québec.

L’élection québécoise de 2018 était la première élection remportée par la CAQ. C’était également la première élection depuis 1966 remportée par un parti autre que les libéraux ou le Parti québécois. Legault est le premier dirigeant de centre-droit nationaliste depuis la défaite de l’Union nationale en 1970.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

1.11.43 - « [La CAQ promet] la poursuite de la réalisation du REM. »

Publié : déc. 2018
Réalisée
15-déc.-2020

« Le gouvernement du Québec et la Caisse de dépôt comptent ajouter 32 kilomètres au Réseau express métropolitain (REM) d’ici 2029. Ce «projet historique», selon le gouvernement, relierait Montréal-Nord et Pointe-aux-Trembles au centre-ville, en passant par Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont et Saint-Léonard, en 2029. »

Réalisée
20-oct.-2020

« Le gouvernement Legault a octroyé mardi un mandat d’études à une filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pour l’implantation d’un « mode de transport collectif électrique » dans l’axe du boulevard Taschereau et du prolongement de la ligne jaune, à Longueuil. Des résultats sont attendus d’ici 2021. »

En voie de réalisation
17-déc.-2019

« Les partenaires de Mobilité Montréal prennent acte du report de la fermeture du tunnel du mont Royal annoncé aujourd’hui par CDPQ Infra et tiennent à informer les usagers que la mise en œuvre de l’ensemble des mesures d’atténuation est reportée au 30 mars 2020. »

En voie de réalisation
21-mars-2019

« Les travaux nécessaires à la mise en place du Réseau express métropolitain (REM) nécessitent des modifications importantes des services de transport collectif actuellement offerts dans la région métropolitaine, en particulier pour la desserte des trains de banlieue. Le gouvernement prévoit donc des mesures d’atténuation pour maintenir la mobilité des personnes touchées par ces perturbations de services. — Les mesures d’atténuation mises en place à ce jour et celles à venir limiteront les effets négatifs sur le déplacement des utilisateurs et permettront aux usagers habituels de continuer à se déplacer en transport collectif. » - p. F11.

« Le gouvernement du Québec confirme son engagement à soutenir, à la hauteur de 1,8 milliard de dollars, la réalisation du projet de Réseau structurant de transport en commun (RSTC) de la Ville de Québec. Une contribution du gouvernement fédéral de 1,2 milliard de dollars est attendue rapidement pour compléter le financement du projet. » - p. F12.

En voie de réalisation
03-déc.-2018

« Le premier dossier sur lequel le ministre Bonnardel planchera est le prolongement du REM vers Laval et Chambly. Il affirme être déjà en contact avec la Caisse de dépôt et placement du Québec dans ce dossier, pour lequel le gouvernement amorcera rapidement une étude de coûts et de faisabilité de 24 mois. « Je suis sûr qu’on sera capables d’avoir ce REM dans un horizon d’une dizaine d’années. » François Bonnardel estime aussi à une dizaine d’années la réalisation du prolongement de la ligne bleue vers Anjou et de la ligne jaune sur la Rive-Sud. »

En suspens
Publié : 03-déc.-2018

Plateforme colligée

Publié : déc. 2018
Developed in partnership with