en

Canada
Mandat actif
Premier ministre
Parti libéral du Canada
2 216 jours de mandat
42e législature du Canada
03 déc. 2015 - 11 sept. 2019
43e législature du Canada
05 déc. 2019 - 15 août 2021
44e législature du Canada
22 nov. 2021 - en cours

L’élection fédérale canadienne de 2019 (officiellement la 43e élection générale canadienne) a eu lieu le 21 octobre 2019 et a permis d’élire les députés de la Chambre des communes à la 43e législature du Canada.

Le Parti libéral, dirigé par le premier ministre sortant Justin Trudeau, a remporté 157 sièges, formant ainsi un gouvernement minoritaire. Les libéraux ont perdu le gouvernement majoritaire qu’ils avaient obtenu lors de la précédente élection fédérale en 2015. Ils ont aussi perdu le vote populaire face aux conservateurs. Il s’agit aussi du deuxième cas seulement dans l’histoire canadienne où un parti forme le gouvernement en ayant reçu moins de 35 % du vote populaire national.

Pour une analyse des réalisations du premier gouvernement de Justin Trudeau (2015-2019), voir Birch et Pétry (2019), Bilan du gouvernement libéral de Justin Trudeau : 353 promesses et un mandat de changement, publié par Les Presses de l’Université Laval.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

3.03.18 - « Un gouvernement libéral réélu s’engage à […] [r]enforcer le système d’AE [assurance-emploi] et le rendra plus inclusif, comblant les lacunes révélées pendant la COVID-19. À la lumière des consultations en cours sur l’avenir de l’AE, nous présenterons une nouvelle vision d’un système d’AE moderne qui protège tous les travailleurs, y compris les travailleurs saisonniers, qui est plus simple et qui répond mieux aux besoins tant des travailleurs que des employeurs. »

Publié : nov. 2021
En voie de réalisation
29-avr.-2022

« Les participants aux consultations s’entendent pour dire que la mise en place d’un régime d’assurance-emploi plus inclusif et mieux adapté nécessitera une stratégie pour en assurer sa viabilité financière à long terme. »

En voie de réalisation
07-avr.-2022

« En matière d’assurance-emploi, la déception est grande : en ne renouvelant pas les mesures temporaires apportées depuis le début de la pandémie pour améliorer l’admissibilité au régime d’assurance-emploi, la ministre Freeland envoie un très mauvais message aux travailleuses et travailleurs sans-emploi, considère la centrale syndicale, qui réitère la nécessité d’une réforme l’ensemble du programme, dont les travaux traînent en longueur. »

En suspens
Publié : 22-nov.-2021

Avançons ensemble

Publié : nov. 2021
Developed in partnership with