en

Québec
Mandat actif
Premier ministre
Coalition avenir Québec
2 001 jours de mandat
42e législature du Québec
03 déc. 2018 - 28 août 2022
43e législature du Québec
20 oct. 2022 - en cours

L’élection générale québécoise de 2022 a eu lieu le 3 octobre 2022 s’est soldée par une deuxième victoire décisive de la Coalition avenir Québec (CAQ), dirigée par François Legault. La CAQ a remporté 90 des 125 sièges de l’Assemblée nationale, soit 16 de plus qu’en 2018, avec 40,98% du vote populaire.

Pour plus de détails sur le premier mandat du gouvernement Legault, nous vous invitons à consulter le Polimètre Legault I et le livre suivant : Bilan du gouvernement de la CAQ : Entre nationalisme et pandémie (2022).

En partenariat avec

Histoire de la promesse

2.05.11 - « [Un gouvernement de la CAQ réélu] aidera encore davantage les municipalités [de l’Est-du-Québec, de la Côte-Nord, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine] à lutter contre l’érosion des berges. 100 millions de dollars supplémentaires seront investis à cette fin au cours d’un prochain mandat. Un bureau de projet afin de faire face aux défis particuliers de l’érosion des berges sera également créé. […] [Il] facilitera la coordination gouvernementale nécessaire à la réalisation de projets en lien avec l’érosion des berges.  »

Partiellement réalisée
19-mai-2023
Justification

Le montant a été dépensé, mais le bureau de projet n’a pas été créé.

« Implanter des solutions d’adaptation pour l’érosion et la submersion côtières : 119,5 M $ [d’ici 2026-2027]  »

Partiellement réalisée
05-mai-2023

« La ministre des Ressources naturelles et des Forêts, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine et députée de Rimouski, Mme Maïté Blanchette Vézina, est heureuse d’annoncer, au nom de son collègue François Bonnardel, ministre de la Sécurité publique, une aide financière de 5 M$ pour contribuer à la protection des berges contre l’érosion et la submersion côtières aux Îles-de-la-Madeleine. Ce soutien financier s’inscrit dans le cadre de l’annonce effectuée par le premier ministre François Legault, le 3 mars dernier, d’un financement de près de 70 M$ pour la réalisation de six projets dans cinq municipalités du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.  »

Partiellement réalisée
28-avr.-2023

« Elle affirme que, tel qu’annoncé lors de la dernière campagne électorale, le gouvernement travaille à la création d’un bureau de projets concernant l’érosion et la submersion côtières, ce qui implique un travail de concertation entre plusieurs ministères.  »

En voie de réalisation
26-avr.-2023

« La gestion des risques liés à l’érosion et à la submersion côtières effectuée par les ministères québécois « présente des lacunes et n’est pas efficace », selon un audit de performance réalisé par la commissaire au développement durable. […] Parmi celles-ci, la commissaire suggère d’assurer une gestion intégrée de l’adaptation aux risques liés à l’érosion et à la submersion côtières, de mettre au point des outils pour assurer une meilleure prise en charge des risques, de regrouper et de diffuser les connaissances acquises et de fournir un accompagnement aux municipalités et aux MRC côtières.  »

Partiellement réalisée
19-avr.-2023

« Le Ministère travaille en collaboration avec le milieu afin de poursuivre l’analyse et la préparation des autres interventions nécessaires aux Îles-de-la-Madeleine afin de limiter les répercussions de l’érosion et de la submersion côtières qui affectent les infrastructures de transport.  »

Partiellement réalisée
03-mars-2023

« Dans sa volonté d’aider les régions à faire face aux effets des changements climatiques, le gouvernement est fier d’annoncer un financement de près de 70 millions de dollars pour lutter contre l’érosion et la submersion côtières dans l’est du Québec. De cette somme, 9,4 millions de dollars seront consacrés à la protection d’infrastructures et de biens menacés par l’érosion dans la municipalité de Notre-Dame-du-Portage. […] L’aide financière découle de l’axe S’adapter aux changements climatiques du Plan pour une économie verte, lancé en 2020. Elle contribuera à la réalisation de six projets, sous la coordination du ministère de la Sécurité publique, soit au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.  »

En suspens
Publié : 20-oct.-2022
Developed in partnership with