en

Canada
Mandat actif
Premier ministre
Parti libéral du Canada
2 943 jours de mandat
42e législature du Canada
03 déc. 2015 - 11 sept. 2019
43e législature du Canada
05 déc. 2019 - 15 août 2021
44e législature du Canada
22 nov. 2021 - en cours

L’élection fédérale canadienne de 2021 (officiellement la 44e élection générale canadienne) a eu lieu le 20 septembre 2021 et a permis d’élire les députés de la Chambre des communes à la 44e législature du Canada. Le Parti libéral, dirigé par le premier ministre sortant Justin Trudeau, a remporté 160 sièges, formant ainsi un deuxième gouvernement minoritaire de suite.

Le gouvernement Trudeau avait initialement fait 569 promesses dans sa plateforme et ses communiqués de presse de la campagne de 2021. Ce nombre a été réduit à 352 par un processus extensif à plusieurs codeurs de tri des promesses selon leur degré de précision et leur importance pour la société. Les promesses plus floues et moins importantes ont été retirées de l’analyse.

Pour une analyse des réalisations du premier gouvernement de Justin Trudeau (2015-2019), voir Birch et Pétry (2019), Bilan du gouvernement libéral de Justin Trudeau : 353 promesses et un mandat de changement, publié par Les Presses de l’Université Laval.

En partenariat avec

Histoire de la promesse

3.01.31 - « Un gouvernement libéral réélu s’engage à [m]ettre en œuvre les recommandations de l’examen externe complet et indépendant dirigé par l’honorable Louise Arbour afin de lutter contre le harcèlement sexuel et l’inconduite sexuelle dans les Forces armées canadiennes, y compris en instaurant un mécanisme de surveillance externe indépendant pour améliorer les processus de signalement, d’enquête et de règlement des plaintes, à l’extérieur de la chaîne de commandement »

Publié : nov. 2021
En voie de réalisation
18-oct.-2023

« Mais l’armée n’a pas encore changé, soutient Stéphanie Raymond en entrevue : les rapports sur les inconduites sexuelles dans l’armée se suivent et sont toujours aussi accablants. Elle parle du rapport Deschamps de 2015, et de celui de l’ex-juge de la Cour suprême Louise Arbour, rendu pas plus tard que l’an dernier. Cette dernière demande le transfert de tout dossier d’agression sexuelle au sein de l’armée vers des autorités civiles. Elle brandit aussi la nécessité de profonds changements dans les façons de faire des Forces. »

En voie de réalisation
16-août-2023

« Les militaires pourront dorénavant porter plainte pour inconduite sexuelle, harcèlement ou discrimination directement auprès de la Commission canadienne des droits de la personne, a annoncé mardi le gouvernement. […] L’ancienne juge de la Cour suprême Louise Arbour avait recommandé ce changement dans son rapport de mai 2022 sur l’inconduite sexuelle et la culture toxique au sein des forces armées. »

En voie de réalisation
12-mai-2023

« Sur les 190 plaintes reçues au total depuis décembre 2021, moins de la moitié ont été transférées à la police civile, soit 93, a indiqué le brigadier général Simon Trudeau, Grand Prévôt des Forces armées canadiennes, dans une déclaration écrite vendredi. »

En voie de réalisation
13-déc.-2022

« Comme le stipule le rapport, la ministre Anand n’a rejeté aucune des 48 recommandations que Mme Arbour a formulées et a demandé au MDN et aux FAC d’aller de l’avant pour toutes les mettre en œuvre. Le rapport décrit aussi les travaux qui ont été faits concernant les 17 recommandations dont la ministre avait immédiatement ordonné la mise en œuvre à la réception du rapport de Mme Arbour, en mai, les mesures qui seront prises concernant les 31 recommandations restantes, ainsi que les initiatives en cours et à venir au MDN et dans les FAC pour faire progresser le changement de culture au sein de l’institution. »

En voie de réalisation
13-déc.-2022
Justification

Des actions ont été entreprises pour mettre en œuvre les recommandations, mais il semble exister des résistances à leur application au sein des Forces armées canadiennes.

« Mme Arbour comparaissait mardi devant le Comité permanent de la défense nationale environ six mois après avoir formulé des dizaines de recommandations pour améliorer le traitement par l’armée des inconduites sexuelles graves, voire criminelles. […] [L]a ministre de la Défense, Anita Anand, […] avait alors soutenu que toutes les recommandations avaient été acceptées. Mais Mme Arbour a dit estimer mardi qu’il y a des signes clairs selon lesquels les chefs militaires résistent à la mise en œuvre de plusieurs d’entre elles. »

En suspens
Publié : 22-nov.-2021

Avançons ensemble

Publié : nov. 2021

Reference Documents

Developed in partnership with